Les parasites externes

Les Puces :

Elles apportent des démangeaisons à nos 4 pattes, peuvent transmettre des vers appelés le Tænia et peuvent provoquer des crises de D.A.P.P. (dermatite allergique aux piqures de puces). Il est donc très important de prévenir et de traiter le chien contre les puces.

Il faut le traiter soit par des produits que l’on pulvérise sur l’animal, soit par des pipettes que l’on verse entre les épaules (et la croupe si l’animal est gros – ce qui est le cas des Boubous ), marque la plus réputée : FRONTLINE {préférez FRONTLINE COMBO qui prévient et tue les puces et les tiques, mais qui aussi fait les œufs et les larves et protège l’environnement du chien). Il existe aussi des comprimés : CAPSTAR (hyper efficaces mais à ne donner qu’en cas d’infestation) qui ne servent pas  à la prévention,  mais tuent les puces en moins de 10 minutes, et aussi des comprimés qui permettent de stériliser les puces, donc évitent une réinfestation. Il y a aussi des shampoings insecticides qui peuvent être faits (en complément avec le FRONTLINE), par contre je ne parlerais pas des colliers que je trouve inefficaces.

Les Tiques :

Attention aux tiques ! Ils peuvent transmettre la piroplasmose , maladie qui peut être mortelle (voir vaccins).

Ne vous amusez pas à les décrocher à la pince à épiler (vous risqueriez de laisser la tête de la tique). Il vaut mieux  utiliser une pince spéciale (qui se vend généralement en pharmacie ou chez le vétérinaire).

Et même si vous mettez du FRONTLINE, n’oubliez pas qu’il y a un grand risque que votre chien attrape des tiques lors de vos balades dans les bois. Il est donc très important de bien regarder votre animal au retour des promenades.

Vous pouvez également prévenir avec le vaccin contre la piroplasmose, mais celui-ci n’est malheureusement pas efficace à 100 %

Les Aoûtats

L’été, comme chez l’humain, les chiens peuvent être infestés par les aoûtats. Cela se manifeste par des démangeaisons et des petites plaques rouges.

Pour soigner son chien. Il faut masser les plaques avec de la pommade que votre vétérinaire vous prescrira, cela nécessite une consultation.

Auteur de l’article : Christelle

2 commentaires sur “Les parasites externes

    Les parasites internes

    (22/02/2018 - 20:22)

    […] N’oubliez pas d’alterner les différents vermifuges afin d’être certain de cibler les différents types de vers (les plus efficaces sont STRONDIG (en seringue uniquement) pour les ascaris (les vers les plus communs) et DRONTAL pour les taenias (voir rubrique parasite externe) […]

    […] Il est conseillé aussi de faire : – à 6 mois le vaccin contre la Piroplasmose (voir la rubrique Parasites externes) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.