Apprendre la propreté

Voici une astuce donnée par Joseph Tindille, éleveur d’Akita (La Lettre du Chien – avril 96)

« Je vous soumets un truc qui permet dans 90 % des cas que le chiot soit propre chez ses nouveaux maîtres dès le premier jour (à part les pipis nocturnes). Lorsqu’un client part de chez nous avec son chiot nous lui demandons, lors de l’arrivée à la maison, de ne pas faire entrer le chiot directement dans l’appartement mais de le laisser dehors pendant 10 à 15 minutes, auquel cas le chiot se soulage après un voyage en voiture. Il faut alors clairement féliciter l’animal et lui donner une petite gourmandise. Le chiot comprend, dès lors, que la « chose » doit se faire à l’extérieur et non dans l’appartement. …….

De toute façon, il faut sortir le chiot régulièrement après les siestes, les repas, en moyenne toutes les heures la première semaine de son arrivée. Montrez-lui votre contentement lorsqu’il se soulage dehors et n’ayez pas peur d’en faire des tonnes : exagérez votre joie pendant le pipi-caca pour que le chiot associe bien votre joie et son geste.

Si vous le voyez tourner en rond à la maison, mettez-le vite dehors. Par contre, s’il s’oublie, grondez-le immédiatement et mettez le dehors pour la suite (avec toujours la séquence clownerie si le reste des besoins est fait dehors). Rentrez-le une fois les dégâts nettoyés, il ne doit pas vous voir à 4 pattes en train de laver, il le prendrait pour un jeu à renouveler.

Cette association de faits et gestes devrait être efficace au bout de 15 jours. Ne grondez pas votre chiot si vous découvrez un pipi à votre retour, il ne sait plus que c’est lui qu’il l’a fait même s’il a un air penaud : c’est votre intonation de voix qui lui fait baisser les oreilles, pas la bêtise dont il ne se souvient plus ! Faites l’expérience avec un verre d’eau versé dans un coin de la pièce et grondez votre bébé, vous le verrez s’aplatir alors qu’il n’a rien fait.

Un dernier petit conseil : lorsque vous sortez votre chiot pour ses besoins, attendez qu’il les fasse et rentrez-le aussitôt, il va ainsi bien faire la différence entre les sorties hygiéniques et les jeux. Si vous le laissez dehors, il va associer  » pipi à la maison = gambades dans le jardin = à recommencer ! »

Un chiot de 4 ou 5 mois peut encore s’oublier de temps en temps, à 7 mois il faut se poser des questions !

Par contre, si votre BouBou rentre du jardin et arrose copieusement votre tapis en vous regardant éventuellement dans les yeux, il ne faut pas être devin pour comprendre que le rayon éducation doit être revisité.

Auteur de l’article : Christelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.